[Profil - Amis - Entrées - Icônes]

Wil, 25 ans, nantais, chômeur, chatain aux yeux bleus et hum… je crois que c'est tout ce qu'il y a à dire.

Le Layout :
crédit photo Raphaël Neal ; April9th design, 2004-2009.

Amis :
alumi : ami d'ami (virtuel) boboskin : ami, où es-tu? dame_brune : amie nantoise die_weisse_rose : ami canard dollishrubbish : amie proche egon_b : ami toqué et déguisé evilpoop : amie occasionnelle expelliarmus : vieille amie farfromcorsica : ami de nuit hareng : ami occasionnel mâle hippopeter : ami voyageur kurtcorbeille : ami-ami d'ami le_porkepik : amie nantoise² mister_fuck : ami dans la vie ♥ puloche : ami intrépide spookycams : amie pour la vie therealviolette : grande amie ♥ uyu : ami du cul et des îles vowelsgoddess : amie loin

Si vous avez manqué le début :
1984. Je viens à la vie le neuvième jour du mois d'avril. Je suis le fils de ma jeune maman, l'enfant qu'elle a voulu à tout prix, du coup je n'ai pas de père.
1989. Mes années maternelle sont les seules où je suis beau gosse. Mais je découvre que s'appeler Wilfried ça craint, surtout quand il faudra l'écrire.
1992. Maman et le papa de Rémi se séparent, j'apprends donc que ce n'est pas mon père, la claque. Je passe une semaine chez mon géniteur, pour la première et dernière fois de ma vie. Nous arrivons du Massif Central à Nantes où nous avons toute notre famille. Nous habitons quelques moi chez notre tante Josette. Un jour maman disparait, et on la retrouve deux jours plus tard, pas très en forme. Notre oncle est bizarre, il me fait peur, et ses fils se moquent beaucoup de nous.
1993. Départ pour les Pyrénées, nous y resterons deux ans. Je prends vite l'accent et m'intègre assez bien. La même année, la suivante, je vais avoir ma première petite amie et ma première expérience sexuelle avec un garçon. Je serai traumatisé à vie à cause du bras de mon amie Heidi qui s'est accroché dans la poignée de la porte. Ça ressemble à une escalope de dinde crue. Je découvre que je kiffe Francis Cabrel.
1995. Nous rentrons des Pyrénées pour aller à la mer chez des bonnes sœurs. Parfois c'est marrant et parfois c'est chiant. Pas de télé, sieste obligatoire, collège catho et pour couronner le tout voyage scolaire de fin d'année à Chartres ; et d'un autre côté j'y ai appris le tricot et c'était à la mer!
1996. Je vais passer un an tout seul avec maman, Rémi reste chez les sœurs. Je regarde beaucoup la télévision, je mange comme un porc et je grossis beaucoup. Six mois après je grandis enfin et finalement je redeviens maigre.
1997. Maman ne va pas bien, nous sommes cette fois les nouveaux habitants d'un château (un vrai château de trois étages avec des couloirs, des portes, des hauteurs de plafond de malade ; Rémi est dans une annexe, ma chambre à moi est en plein milieu). Maëlle me court après, on essaie de sortir ensemble. Mais c'est une fille, alors ça ne marche pas.
1999. Pour la première fois de ma vie je ne vais habiter ni avec Rémi ni avec Maman (même si au total j'ai passé beaucoup plus d'années sans ma mère qu'avec elle). Je vis chez une famille qui habite sur une péniche. J'ai une cabine, ça fait un truc à raconter au collège. Je redouble pour la première fois, mais je passe de la ZEP au collège dit 'de l'élite'. J'apprends la langue des signes et l'accordéon.
2003. Je quitte la péniche au moment où son propriétaire décède tragiquement, Maëlle qui m'avait suivi du château à la péniche le vit très très mal (le décès beaucoup plus que mon départ). Je rencontre Damien à l'anniversaire de ma meilleure amie (de l'époque), j'emménagerai chez lui pour un an. Grace à internet, aux blogs etc. je me fais un ami, il a 15 ans et s'appelle Andría.
2004. Je tombe réellement amoureux pour la première fois, il s'appelle Dylan et ma vie prend un grand tournant. J'ai une moyenne de 11,78 au bac alors que je suis un cancre, merci le lycée de l'élite. Je quitte Damien, je pars à Bruxelles chercher du boulot pour y vivre avec celui que j'aime et une amie à lui. Je ne trouve pas de travail, je serais resté un mois à Ixelles, lieu de naissance d'Audrey Hepburn. Je rentre chez maman, ça faisait longtemps. Je rencontre enfin Camille, le contact passe tout de suite, meilleursamisforever.
2005. J'emménage enfin avec l'être aimé dans un appartement chouettos. Je trouve un boulot à Paris, j'ai 3h de trajet par jour. Puis je suis muté dans une boutique vachement moins bien que la précédente. Au même moment ça finit par casser avec Dylan, j'emménage pour la première fois à Paris intra-muros et nous n'arrivons même pas à rester amis. Je n'y reste que deux mois, j'ai démissionné et ma colocataire veut récupérer la chambre.
2006. Retour à Nantes, merci maman. Je n'ai plus ma chambre, désormais j'ai l'ancienne chambre de Rémi, et j'ai du mal à m'y faire. J'ai un chat, elle s'appelle Mischa. J'essaie de sortir avec Y. mais il ne me plait pas assez. Elle fait deux petits sur ma belle couette. Je rencontre enfin en chair et en os Andría. Je l'aime encore plus qu'avant, meilleursamisforever. Je m'installe à nouveau à Paris, cette fois-ci en squatt chez Camille dont la colocataire est sur le point de partir pour Bruxelles. Une fois arrivé j'apprends qu'elle restera à Paris, je n'ai pas à m'inquiéter, je récupérerai sa chambre. J'apprends que mes deux ex sont ensemble, ha ha ha tristesse.
2007. Maxence nous quitte, je venais d'apprendre à le connaître, il venait d'avoir 22 ans. C'est un ami d'enfance de Camille, l'ambiance à la maison est bizarre. La coloc n'est toujours pas partie, ça n'aide pas. Elle part en juin, ça fait dix mois que je dors dans le canapé, youpi. Le mois de mon anniversaire Camille a un chien. Errol devient mon meilleuramiforever lui aussi. En deux semaines ma chambre devient mon endroit préféré au monde. Je fréquente un garçon de parano, puis un second, rien de vraiment concluant, ma vie sentimentale s'est arrêtée en 2005 il faut croire. En octobre ça fait un an que je bosse à zéro virgule deux pas de chez moi.
2008. Une nouvelle année qui ne s'annonce pas évidente, l'argent manque souvent en fin de mois, les amis se séparent les uns des autres, je ne sais plus trop où j'en suis. Je prends rendez-vous avec Camille pour qu'elle me fasse un 8ème tatouage, mais ça s'annonce difficile, à moins qu'elle me fasse ça chez nous. Février, le mois de Raphaël, que j'aurai fréquenté l'espace de trois belles semaines.

 ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥
J'ai mal à ma France. 13/01/2013
La journée de demain, en raison des évènements qui se dérouleront à Paris, me fait d'ores et déjà angoisser.
+1?

01/11/2012
Mon obsession de ces derniers mois m'est finalement passée, plus que devenir propriétaire je veux surtout vivre dans de l'espace. donc mon prochain appartement sera parfait. J'arrive à l'âge où je voudrais garder un appartement plusieurs années, si je n'ai rien à lui reprocher.
Il est prévu que je déménage courant 2013, parce que ma colocation actuelle (deux dans 100m² à 420€/mois chacun tout compris - don't cry bitches~~), aussi parfaite qu'elle est, reste une colocation, c'est à dire que mon coloc qui passe dans le couloir toutes les cinq minutes, ça va bien. J'aime la solitude, j'embrasse la solitude, et j'ai hâte de retrouver un peu de solitude.
Ce sera forcément moins intéressant, moins grand, moins bien situé, mais j'en ai vraiment hâte, alors je vais sur les sites web des agences immobilières de plus en plus régulièrement, en même à cette saisons il y a des trucs pas mal dans mes prix, alors qu'est ce que ce sera en juin-juillet!

Lors de mon dernier passage à Paris, sur mon retour depuis Lille, j'ai acheté à mon ami François un vélo. Ce vélo est génial. Par contre je n'ai pas encore eu le temps de tellement en profiter, entre la saison des pluies, la saison du froid ensuite, et en ce moment de nouveau la pluie… Mais j'ai eu l'occasion pendant près de deux semaines d'aller travailler en vélo et c'était super, 30 minutes matin 30 minutes le soir, juste le bonne dose de sport dont j'avais besoin. donc je le prends encore un peu à l'occasion pour faire un tour en ville, mais pour aller au boulot j'attendrai le retour d'une météo plus favorable.

Au boulot hier nous avons reçu une bonne nouvelle et une un peu moins bonne. D'une part les critères utilisés pour nous évalués ont été rendus plus cohérents et au vu des nouveaux critères je crève presque le plafond, j'ai même eu un entretien d'encouragements/félicitations la semaine dernière. L'autre nouvelle c'est que mon superviseur nous quitte dans quelques semaines, il a trouvé un meilleur job. J'espère, avec des appréhensions, que son remplaçant appréciera autant ma façon de faire… j'ai vraiment eu beaucoup de chance d'avoir ce patron et ça va nous faire bizarre que tout change une nouvelle fois.

Arf, en me relisant je me rends compte que je n'ai rien à reprocher à la vie, j'ai un super appart, un bon job, un vélo génial… et comme je suis un garçon simple je m'en satisfais amplement.
+1?

Maison. 25/03/2012
J'ai une toute nouvelle obsession, et elle n'est pas réalisable bien sûr, parce que ce serait moins drôle : je veux devenir propriétaire d'une maison.
Je ne sais plus trop quand ça m'a pris, il y a déjà quelques semaines je crois, et j'ai du mal à laisser passer cette idée.
Dans deux ans, je fêterai mes trente ans ; je voudrais que ça soit le début d'un truc de ce genre.
J'imagine qu'un projet de ce type, ça n'est réalisable que lorsqu'on a déjà un certain capital de départ et des revenus conséquents, et je ne suis concerné ni par l'un ni par l'autre... mais si la situation s'améliore un jour, je ne manquerai pas de saisir l'occasion.
En quelques mois j'ai déjà réussi à mettre toutes mes galères de tunes derrière moi (mes années à Paris et leurs séquelles), alors qui sait...
Je voudrais une maison qui serait cloisonnée au minimun, comme une sorte de loft miniature (parce que je n'ai pas besoin d'une surface démentielle) ou de studio géant, et pas à la campagne parce que je ne suis pas certain de vouloir passer le permis.

Bref, dans mes rêves.
6  +1?

EAED - sentiment d'échec 22/03/2012
Demain après-midi à mon boulot je passerai mon entretien annuel d'évaluation.
Ce soir je suis en pleine crise d'angoisse parce que je sais que je ne vais pas aimer ce que je vais entendre. Je suis trop exigeant avec moi-même je crois, je devrais faire comme tous mes collègues arrivés il y a moins d'un an et accepter une note moyenne inférieure à 3 sur 4 (3 signifie «attentes satisfaites» et ne peut pas être attribué aux nouveaux) sans broncher, mais moi c'est le 4 que je visais et je serai donc forcément déçu. Si je n'ai pas le «maximum» possible pour moi cette année (2,9) j'espère au moins avoir 2,7.
J'aimerais pouvoir prendre ce genre de choses avec plus de légèreté, mais je suis un indécrottable perfectionniste.
Allez, je me shoote au chocolat noir puis dodo, et demain advienne que pourra.
8  +1?

La positive attitude. 10/08/2011
En retournant toute ma chambre pour trouver des tourne-vis de précision pour ouvrir mon téléphone qui visiblement n'apprécie pas d'être tombé dans la baignoire (pleine d'eau parfumée à la framboise), bien sûr je n'ai pas réussi à trouver cette boite de tourne-vis que j'ai vu il y a encore quelques semaines à peine, mais j'ai trouvé les vis pours remettre mon écran d'ordi sur son pied, et ça c'est cool. Ces vis que j'avais perdues depuis plus d'un an, j'avais arrêté de les chercher, au bout de deux déménagements
Enfin bref, je ne suis pas encore trop inquiet concernant mon portable, j'ai l'impression qu'au pire le problème (une des trois - uniques - touches ne fonctionne plus) finira par se résoudre de lui même.
Enfin bon, mon écran est de nouveau sur pied (au lieu d'être posé directement sur le bureau, ce qui avait avait son style… mais bon, je préfère avec) et c'est tout ce qui compte pour l'intant.
Je vais aller faire un gros dodo puisque demain je ne travaille pas, et on verra plus tard pour le téléphone. J'ai aussi perdu quelques mailles sur mon tricot actuel (en f*cking ALPAGA, non mais vous vous rendez compte?), mais pareil, il n'y a pas mort d'homme. Je ne sais pas si c'est le coup de la fille de chez Cool Burger (l'ersatz de KFC version halal dans le centre de Nantes) qui m'a littéralement doublé toutes mes doses pour le même prix (et j'ai même eu une Ben&Jerry's grand format en cadeau) qui continue à faire effet, mais je suis très zen ce soir.
À moins que ce ne soit le bain parfumé à la framboise.
4  +1?

Le shopping ou le 8ème péché capital. 05/08/2011

J'ai l'habitude de me serrer la ceinture (au figuré, parce que je n'ai toujours pas capté a quoi ça sert une ceinture, en fait, si tes pantalons sont à ta taille).

Bref, avec le train de vie de manant smicard que je mène depuis déjà quelques années, j'ai pris l'habitude (à moins que ce ne soit plutôt elle qui m'ait pris, de force) de pas être quelqu'un de dépensier. Donc globalement ma carte bleue me set principalement à acheter de la nourriture. Mais maintenant que j'ai un boulot qui me fournit des tickets restaurant, avec lesquels je fais aussi mes courses, je fais donc encore moins de dépenses.

Il faut savoir aussi que j'aurais probablement pu, mais que je me suis toujours tellement payé de bouffe que je n'ai jamais vraiment eu de budget fringues. Même pendant les soldes, je continue à alterner entre mes vieux t-shirts et mes encore plus vieux t-shirts, entre ma paire de baskets trouées et celle trouvée sur une poubelle (véridique).

Et là, la tendance vient de s'inverser. Que des choses dont j'avais vraiment besoin bien sûr, mais quand même, chaque fois que je sous d'un magasin j'ai l'impression que je viens de me prendre un aller simple pour l'Enfer.
Je me suis tellement abstenu que c'est comme si shopper c'était pécher.

Mais au moins pour une fois je ne ressemblerai pas à un clodo demain au boulot.

Sinon rien à voir mais hier j'ai eu le coiffeur le plus méprisant (et donc le plus méprisable) que j'aie jamais vu.
Ah et aussi un rencard. Mon premier de 2011. Un type très sympathique mais vraiment je ne suis pas fait pour être et avoir un boyfriend. Pourvu qu'il ne s'attache pas, pour son propre bien.

3  +1?

Toujours rien à signaler. 05/07/2011
Je suis donc comme convenu arrivé au nouvel appartement vendredi soir, et tout s'est bien passé. Le ciel ne m'est pas tombé sur la tête, le déménagement-emménagement s'est super bien passé, une tante et une cousine que je n'avais pas vue depuis mes 9 ans sont venues m'aider, c'était super. Même ma journée de boulot hier a été plutôt chouette. Non, vraiment, la roue semble avoir tourné pour de bon.
Aujourd'hui nous allons finir le ménage et rendre les clés de l'ancien appartement, tout devrait bien se passer.
Hier soir j'ai déposé Diabolo chez Rémi et Blandine. La rencontre avec le chien a été un peu brusque mais je pense et j'espère qu'il vont finir par s'entendre. Pour ceux qui ne sauraient pas, Rémi c'est mon frère et Diabolo c'est le chat de sa copine, que j'ai eu en pension pendant neuf mois. Le chat, pas la copine.

Ma nouvelle chambre est troooop bien. J'y dors comme un bébé, il y a une très bonne ~vibe. Je me suis téléchargé un émulateur et le jeu de Zelda : Ocarina of Time et je suis de nouveau de repos deux jours, jusqu'à demain. Je surkiffe ma life.
Seul bémol : j'habite tellement près de TOUT maintenant que j'ai bien peur de me mettre à bouffer de plus en plus et de plus en plus mal. Enfin, BON mais mal, quoi. Genre j'ai un Amorino et un Hagen Dazs en bas de chez moi et les Galeries Lafayette (Gourmet etc.) comme voisin d'en face (voir photo). Deux mille crêperies et en fait tout le quartier des restaurants juste derrière chez moi, maintenant que je peux aller au Mezzo di pasta ou McDo à pied je pense que c'est le début de la fin.
 
1  +1?

Grand haste. 26/06/2011

Je déménage dans cinq jours et mon appartement actuel est loin d'être vidé, mes affaires doivent être dans les cartons d'ici ce soir parce que cette semaine je ne pense pas avoir le temps, après le boulot. Je ne sais pas encore trop quand et avec qui je vais faire les allers et retours en voiture, ma mère s'est proposée mais avec ses 44 kilos toute mouillée j'ai peur qu'elle se fasse mal. À une semaine de leur départ en vacances en Espagne, ça serait bête.
Enfin voilà, je me sens un peu paumé, j'ai super hâte d'avoir emménagé mais le déménagement en lui même me fatigue d'avance rien que d'y penser.
Forcément, c'est toujours quand tu attends quelque chose que le temps semble passer plus lentement que jamais…
Allez, cartons.

+1?

Tout au tout. 20/06/2011
Aujourd'hui, que des bonnes nouvelles. Rien de transcendant à côté du déménagement la semaine prochaine, mais plusieurs petits bonheurs simples comme le fait que j'aie vu ma mère après le boulot, que j'ai trouvé un nouveau restau pour mes déjeuners, que je vais enfin être payé de mon mois de mai par le pôle-emploi (j'étais encore en galère mais celle là l'ai gardée pour moi parce que j'avais promis de garder un blog positif et que je savais que c'était temporaire)… Bref, tout roule en ce moment pour moi. Pourvu que ça dure. Allez, un thé, un film d'horreur, un peu de lecture et dodo.
1  +1?

Crush 14/06/2011

Ça y est, j'ai un crush au boulot. Je ne connais pas son nom mais visiblement il connaît le mien puisqu'on s'est croisé dans un bar samedi très tard et qu'il est venu me saluer. Ça fait un point pour moi ou c'est juste dans ma tête?
C'est le plus beau garçon que j'aie croisé dans mon bâtiment et je ne pensais vraiment pas qu'il serait homo (sinon pas de crush, je ne suis pas maso). Samedi soir donc, il était très jovial mais aussi très (joliment) accompagné.
Un point en moins, j'imagine. Quoique.
Aujourd'hui je l'ai brièvement croisé deux fois (ce qui n'est pas mal quand on sait que nous travaillons pas ai même étage) mais je crois qu'il me fuyait autant que je cherchais à l'éviter. À moins que ça aussi ça ne soit que dans ma tête. Enfin bon ce n'est pas comme s'il «m'intéressait», je suis et resterai un fier célibataire. C'est juste grisant de se laisser aller à imaginer des choses.
Sinon ce matin mon réveil n'a pas sonné, mais comme un winner j'ai réussi à me réveiller a temps, de moi même. *fier*
Et la je rentre du travail, mon chat me fait la fête, tout va bien.
Party hats on, Party Cat.

+1?

As if by magic. 01/06/2011
Je n'ai jamais été particulièrement pessimiste comme garçon (ceux qui connaissent ma vie, mon passé et mon parcours savent que, aussi bien mon frère que moi, on pourrait être bien plus atteint, si ce n'est parano), parce que jusque là j'ai toujours eu de bonnes raisons de me faire croire que tout irait bien, voire mieux, un jour où l'autre quoi qu'il se passe. Depuis quelques temps j'ai quand même une étiquette marquée "boulet" sur le front, quand on sait que je dépends depuis déjà de longs mois de la générosité du fameux frérot et de sa moitié («I have always depended on the kindness of strangers.» , lol - je vous aime), ayant été sans emploi plus d'un an et demi eutécé.

Mais là, paf, un job super cool et surtout… Et surtout il y a quelques heures on m'a confirmé que j'allais intégrer une colocation (à deux) de 100m² en plein centre de Nantes (on ne peut pas faire plus au centre). Une "offre" qui m'est ~tombée dessus~ la semaine dernière, exactement ce dont je rêvais : une sous-loc (tant que je suis en période d'essai ça aurait été hard de trouver autre chose, de payer une caution ou des frais d'agence, etc.) avec quelqu'un avec qui je m'entends déjà bien, et surtout dans mes prix (c'est même presque en-dessous) et à la date exacte où je rends mon appart actuel.

Tant de bonnes choses en si peu de temps, c'est difficile de se dire qu'il ne va pas y avoir un pépin bientôt… Mais je vais m'efforcer d'y croire.
Le seul hic, si l'on peut dire, c'est que Diabolo (mon chat) ne pourra pas venir avec moi. Mais même dans cette triste épreuve je n'ai pas à me plaindre puisque je vais tout simplement le rendre à sa véritable maîtresse, qui se trouve être la copine (ils sont même pacsés désormais) de mon frère… Autant dire que je reverrai souvent mon chat. Et puis tout le mois de juin il va être traité royalement donc pour l'instant c'est vraiment "que du bonheur" (haha elle est affreuse cette expression). :)
4  +1?

Intensité. 20/05/2011
Il y a plus d'une semaine, j'ai passé des tests pour un job. Les résultats sont arrivés, apparemment j'ai un peu foiré l'écrit mais j'ai plutôt réussi l'oral donc je suis convoqué pour un entretien. Ils embauchent au moins 24 personnes, on nous a donné les questions qui seront posées à l'entretien donc si je me plante je verrai ça comme un très gros échec personnel.
Cette semaine je vais aussi commencer à déménager. J'ai une amie qui sera à l'étranger tout l'été donc je vais passer quelques mois chez elle et payer une partie du loyer, tout le monde y gagne. Mes affaires vont aller chez ma mère. Heureusement qu'ème votre enfin dans une maison avec un grenier etc., ils ne devraient pas se sentir trop encombrés par mes affaires.
Le meilleur des scénarios serait que j'aie le job et que cet été j'arrive à mettre un peu d'argent de côté, ce qui me permettrait à la rentrée d'être en mesure de prendre un appartement, seul ou en colocation mais quelque chose de bien.
Bref sinon demain ici c'est la «marche des fiertés». Je ne pensais pas forcément y aller mais il y a des assos assez cools qui organisent des trucs alors j'y ferai un tour.
Niko revient lundi pour chercher de nouveau un appart lui aussi (dommage qu'il ne puisse pas rester avec moi cet été) et il m'aidera à charger et décharger la voiture de ma mère. Ça va être intense come semaine, j'aimerais vider au maximum l'appartement le plus rapidement possible. Et avoir le job, bien sûr. Et ce n'est pas trop demander Ça commence à bien faire, il est temps que la roue tourne.
+1?

Psycho Pat 08/05/2011
Je n'ai pas été très présent dernièrement parce que j'ai reçu la visite durant une bonne semaine d'un "ami du net" (qui désormais est un ami-tout-court). Il s'appelle Niko et en fait il lisait mon premier blog il y a deux [ Interlude proposé par mon chat jouant avec une pièce de 50 centimes et qui finit par en avoir peur; vraiment poilant. ] deux millions d'années (enfin non, mais presque huit ans, mine de rien), disais-je donc, quand il était en contact avec Damien (mon ex, pour ceux qui n'ont pas suivi ma life). j'ai su ça seulement cette semaine alors que j'avais accepté sa demande d'amitié sur facebook qui il a déjà plus de deux ans.

Niko est un parisien qui comme tant d'autres commence à en avoir un peu marre de sa vie là-bas et qui envisage de se barrer en province. Après avoir rayé Lille et Rennes de sa liste il est venu passer du temps à Nantes pour trouver une colocation. Dommage qu'il soit, comme moi, en recherche d'emploi (mais en moins empoté et moins en galère tout de même) parce que sinon ça aurait pu être chouette de faire une coloc ensemble. Mais là on serait juste un tandem de bras cassés pour les éventuels proprios.

Dès les premiers jours de son séjour il a trouvé un appartement à visiter, à partager avec un type de 40 ans, au sud de Nantes, pour seulement 240€/ mois tout compris. Le pied (j'admets avoir été jaloux pendant 30 secondes). Le premier contact s'est bien passé m'a-t-il semblé, et lorsque le lendemain le type a invité Niko a prendre l'apéro chez lui, je l'ai accompagné. Je ne vais pas entrer dans les détails mais même s'il m'a proposé une opportunité de job on a quand eu l'impression de revenir de la quatrième dimension en rentrant chez moi. Du coup le lendemain nous devions passer déposer mon cv et ma lettre de motivation et il nous a encore tenu la jambe, toujours pas trop méchamment, jusque là il faisait encore juste pitié, le genre de mec qui est seul dans sa vie et dans on appartement et qui attend un coloc comme on attend le Messie. On a du inventer un bobard pour ne pas encore rester jusqu'à 23h ("dommage que ça ait été aussi court" nous avait-il envoyé la veille). Et là, quand tout allait encore à peu près bien, tout a dérapé.

Un appel téléphonique interminable où il se prenait la tête tout seul sur les mensonges qu'il faudrait inventer pour mon entretien d'embauche à venir avec son patron, parce qu'il avait eu l'idée de dire qu'on se connaissait depuis dix ans, entres autres fabulations. Bref, là on a commencé à se demander quel était son problème. Et quand juste après avoir raccroché il a laissé un message tordu à Niko, ça nous a inquiété toute la soirée. Il s'arrêtait pas de répéter "la colocation c'est juste à deux, tu diras ça à ton ami", alors qu'il n'avait jamais été question qu'il en soit autrement. Même le plan du boulot c'est lui qui l'avait suggéré, et à ce moment-là de toutes façons je n'étais plus tout à fait sûr d'en vouloir.

Enfin bref, soirée un peu à cran, mais heureusement nous avons dîné au restau où bosse mon frère, puis la copine de ce dernier nous a rejoint et avec deux autres amis nous avons fini dans un bar. Ensuite On est vite arrivé à jeudi et Niko est temporairement rentré en région parisienne. Et ce soir il m'a appelé pour me reparler du boulot, rien de bien neuf mais ça allait ; ça s'entendait qu'il avait juste envie de parler à quelqu'un. Et ensuite il a fait une scène à Niko au téléphone. Et quand ce soir je suis sorti du cinéma j'avais un message du psychopathe qui me disait "dsl mais j'en reste là". Donc voilà, Niko va devoir recommencer ses recherches d'appart, moi question boulot de toutes façons je ne me reposais pas sur lui, j'ai déjà un entretien dans la semaine pour autre chose, donc pour nous ça va. Enfin Niko a un peu le moral à plat mais au moins on est fixé, et quelque part le psycho n'a que ce qu'il mérite, du coup il va devoir quitter son logement parce que justement il avait déjà du mal depuis longtemps à trouver quelqu'un avec qui le partager. SANS BLAGUE.

Non mais à 40 ans quoi, et en plus il bosse. Il faisait plus flipper qu'une vieille de 70 ans qui ne sortirait jamais de chez elle. [Je n'ai rien contre les vieux, je dis ça comme ça.]
Moi dans une semaine environ je me mets activement à chercher une coloc pour le 1er juillet, je suis confiant. J'ai pas mal écrit pour une fois, ça rattrape ces quelques jours ; bon allez, au dodo. Je risque de rêver du corps de Thor, tiens, parce qu'il faut bien un peu de douceur parfois dans ce monde de brutes. LOL
3  +1?

And Sunday comes ~~afterwards… 23/04/2011

Bon, en fait j'avais été médisant au sujet de ma conseillère du pôle-emploi, à vrai dire ca c'est même très bien passé, elle est marrante et elle m'a même proposé une opportunité intéressante, un job qui commence dans un mois. Si j'étais superstitieux je n'en parlerais pas, ni ici ni ailleurs, parce que chaque fois que je l'ai fait on sait comment ça a fini… Mais je ne le suis pas donc voilà, j'ai encore un entretien qui se profile mais comme c'est loin je ne lâche pas mes recherches.
Mardi débarque chez moi Niko, un parisien en repérage qui va peut-être bientôt venir vivre à Nantes. Avec ce genre de météo ça va être agréable de faire le guide touristique. Je sens que ça va bien se passer, en plus il faudra qu'on aille à la mer (et cette fois je vais l'acheter, cette marinière à laquelle je pense sans cesse).
Enfin bref, plutôt de bonnes nouvelles, ca fait du bien.

2  +1?

Au suivant. 18/04/2011
Bon, je n'ai pas eu le job. Ce n'est pas vraiment une surprise puisque c'était pour un poste de commercial en porte-à-porte donc quand il m'a annoncé qu'il trouvait que je n'étais pas quelqu'un d'offensif, je ne vois pas comment j'aurais pu lui donner tort.
Mais ajoutez à ça des problèmes de transports en commun au retour et vous obtenez un huilou pas au mieux de sa forme.
Bon là je suis chez les parents, soirée tranquille et demain jardin.
+1?

Et de trois. 18/04/2011
J'ai un autre entretien, tout à l'heure à 15h30. Si vous lisez ceci, priez pour moi. Il se trouve que c'est à deux pas du coin dont je parlais hier pour l'éventuelle future colocation. J'ai envie de voir ça comme un bon présage. Le mec qui est cartésien quand ça l'arrange ~*LOL*~.

[Mais en fait si j'ai le job rapidement je n'aurai même pas à déménager. Enfin quoi que, je vais aller visiter et si c'est mieux que chez moi je risque de quand même le faire.]
[Et si jamais je n'ai pas le boulot, au moins la meuf du Pôle-Emploi ne pourra pas dire que je me tourne les pouces.]

Ensuite quoi qu'il en soit direction chez ma mère pour le jardinage. Mais ça serait cool d'avoir une bonne nouvelle à lui annoncer. À annoncer au monde entier même.
Violaine a eu un entretien ce matin elle aussi et ça s'est bien passé. Ça serait marrant qu'on puisse plus tard se dire qu'on a eu nos jobs le même jour. Ouais bon c'est très moyennement marrant j'avoue, mais on fait avec ce qu'on a.
3  +1?

Le boulet. 17/04/2011
Hier je suis tombé sur une annonce de colocation super intéressante dans un grand appartement dans un quartier assez sympa que je connais mal (du dépaysement, yay!), le quartier où se situe le musée Jules Verne… Enfin bref, la chambre semble assez grande, l'appartement fait 80m² (pour seulement deux chambres), la cuisine est chouette et surtout le mec ne fait pas signer de bail, exactement ce qu'il me faut en ce moment. J'y perdrais l'Apl (mais bon, pour ce qu'ils me donnent…) mais si je peux aller visiter rapidement et que le feeling est là, qu'il accepte les chats etc. et que je peux emménager au 1er juillet, ça me permettrait de moins me prendre la tête. De toujours chercher du boulot bien sûr, mais que ça soit moins une affaire d'état quoi.
J'ai mon premier rdv au pôle-emploi depuis septembre dans quatre jours, je flippe un peu de me faire engueuler, j'en ai marre que tout le monde commence à) m'engueuler à ce sujet parce que comme selon eux "je devrais déjà avoir trouvé du boulot depuis tout ce temps" donc forcément "c'est que tu t' [je m'] y prends mal et ou ne glande rien de tes [mes] journées". Eh bien non, je cherche vraiment activement. Ok j'ai du mal à aller démarcher en live des magasins et des restaus qui a priori ne cherchent personne, mais je me force à dépasser ma timidité et je réponds aussi à beaucoup d'annonces par mail. Donc ça me gonfle qu'on me fasse des réflexions.
Là sinon je fais aussi du jardinage chez ma mère et son mec, j'ai déjà fait une journée entière vendredi et j'y retourne mardi. Et pareil, quand j'explique à mon frère que je risque de ne pas être dispo mercredi pour aller faire du kayak, je me fais envoyer bouler. Bon ok avec mon frère c'est un peu normal que j'aie souvent le mauvais rôle, parce que c'est clair que je lui dois beaucoup, mais j'estime que ce n'est pas une raison pour que ce soit systématique. J'ai l'impression que chaque fois que je le vois maintenant, je finis par rentrer chez moi en me sentant comme de la merde. Je sais que c'est quelqu'un de génial et qu'on a un lien très fort, d'ailleurs c'était sympa de sa part de me proposer d'aller faire du bateau, mais (ou justement à cause de ça) quand on est ensemble je ne peux que me sentir comme un énorme boulet. J'en ai marre d'être le boulet de ma famille et le boulet du peu d'amis qui me restent. Enfin bon, vivement mardi, le jardinage avec la radio dans les oreilles ça fait mal au dos mais ça fait beaucoup de bien somme toute.
3  +1?

Le retour du vrac. 14/04/2011
Dans Scream 4 il y a un personnage qui s'appelle Anthony Perkins. Are you kidding me?
Si quelqu'un me disait que la fin était prévisible, je le traiterais de gros menteur.
En parlant de gros, après la pizza hier, là je viens de me faire un kebab. Tain faut que je fasse gaffe.
Mon vélo est bel et bien crevé, fuck.
1  +1?

Pour moi la vie va commencer. 13/04/2011
Dans le registre "paye ta lose", j'ai constaté hier que les quelques 150 derniers CV et lettres que j'avais envoyées étaient au format .docx, ce qui ne m'avait jamais interpellé jusque là puisque c'est le format par défaut que me propose Office Word 2007. Mais depuis j'ai remarqué qu'il était possible de les enregistrer en .doc, en mode "compatibilité avec Word 97 et 2003", ce que voudrait donc dire que mes .docx ne le sont pas eux, et que seuls les employeurs qui possèdent Word 2007 ou plus récent ont pu lire mes candidatures… Et j'imagine qu'il y en a qui sont toujours sur de vieilles versions de Word ou même sur du libre et gratuit, genre OpenOffice, donc ceux-là n'ont peut-être jamais vraiment lu mes mails… Je ne sais pas si je dois être dépité ou entrevoir une lueur d'espoir (puisque désormais j'enregistre toutes les lettres en .doc "compatible".
Allez, je veux croire, imaginons que je vais recevoir à l'avenir plus de réponses grace à ça.

Je suis conscient que dans moins de trois mois j'aurai quitté mon appartement, forcément pour moins bien, et qu'il est envisageable que je n'aurai toujours pas trouvé de travail, et donc qu'en toute logique je pourrais être au 36ème dessous… mais je n'ai pas passé une trop mauvaise journée hier (pour rappel j'ai passé deux entretiens cette semaine et ça n'a rien donné) et aujourd'hui le moral est tout à fait bon. Je crois que j'avais grillé tous mes points dépression en début d'année et là du coup je ne peux que persévérer. Eh bien tant mieux.

Bon, désolé, j'ai tendance à parler un peu toujours de la même chose ces temps-ci, mais ça me fait du bien d'écrire ; comme vous le savez (ou non) il m'arrive de traverser de longues périodes sans écrire ni même lire sur lj, mais depuis que je me m'y suis remis je trouve que ça m'est bénéfique. Et bientôt (ou non) je me mettrai à écrire des trucs plus intéressants. Promis.


Haha je viens de répondre à une offre d'emploi dont l'adresse mail contenait une coquille que j'ai repérée, j'espère que ça signifiera qu'ils ne sont pas débordés par les emails et que je pourrais avoir ma chance (alors que je ne corresponds pas à leurs critères en terme d'expérience dans le domaine de la vente de meubles).
+1?

En vrac. 12/04/2011
Quelqu'un sait pourquoi la saison 6 de How I Met Your Mother est aussi nulle?
Pour oublier ma vie chiante ce soir c'est pizza, cidre et chocolat noir à gogo.
Suis-je le seul humain à ne pas avoir détesté Sucker Punch?
6  +1?

Sans commentaire. 12/04/2011
Je suis toujours à mon entretien, en attente de réponse. A priori c'est bon mais les conditions sont pourries, c'est du cdd à temps partiel donc je vais signer mais ca ne me fera pas gagner plus que l'assedic et ça ne me permettra pas de garder mon appart.
Pas de nouvelles de l'autre job, je ne serai pas commis de cuisine non plus.
C'est la grosse merde là, j'y croyais vraiment et du coup tout s'effondre. Je viens de passer une super semaine, presque à l'abri du stress, en me disant qu'un des deux entretiens déboucherait forcément sur quelque chose de concret. Et j'ai eu tort, tout est à refaire.
On verra ça demain, là ça va être journée déprime.

[edit] Ils ne mont pas laissé signer parce que je n'avais pas de voiture, et de toutes façons je leur ai posé la question, effectivement je n'y aurais été perdant globalement.
15  +1?

Grosse blague. 08/04/2011
Hahaha demain j'ai un entretien pour un poste de commis de cuisine dans un restaurant à sushis (en province les restaurants "ethniques" sont rarement tenus par des ~minorités~, c'est plutôt des grands groupes)… ça serait vraiment très drôle que j'aie le boulot, que ma mère ait ses deux fils qui bossent dans des cuisines (mon frère est cuisinier dans un chouette restau italien). Pas du tout le genre de carrière que j'imaginais, mais ça pourrait me plaire je pense. Julia m'avait dit que dans la restauration ça embauchait certainement plus que dans la vente en général, et il semblerait qu'elle n'ait vraiment pas eu tort.
Mais quand même quelle grosse blague. Comment je kifferais ma race m'empiffrer de makis à mon boulot… Enfin bref, je ne vais pas commencer à me faire des illusions ; mais je vous tiendrai au courant.
+1?

27. 08/04/2011
Promis, quand j'aurai 27 ans je ne parlerai plus de problèmes de banque ou de quoi que ce soit, tout ira bien. Bon ok je vais un peu galérer ces prochains mois mais je présenterai ça comme il faut. Donc si je veux, il me reste six heures pour me plaindre. Mais là je n'ai aucune raison de le faire, je sors de chez le coiffeur (c'est fou comme ça fait du bien) et les courses pour la soirée de demain sont faites.
+1?

Une belle journée. 08/04/2011
Moi, pas très à l'aise : « Bonjour, je vous appelle parce que j'ai un souci, j'ai essayé de vous joindre hier mais je ne savais pas que le cabinet était fermé. J'imagine que ça doit vous arriver qu'on vous appelle en urgence le matin, dans ce cas pourriez-vous leur donner mon rendez-vous, à 11h? »
L'assistante du dentiste : « Ah, monsieur Sourget, bonjour. Oui bien sûr ça arrive, mais vous voulez annuler le rendez-vous c'est cela?
_ Je préfèrerais éviter, j'imagine que vous facturez les consultations annulées au dernier moment, et là le rendez-vous est dans moins de deux heures, mais si quelqu'un vous appelle d'ici là pour une urgence…
_ Facturer un rendez-vous annulé? Non mais ce serait révoltant, nous ne pratiquons pas cette méthode, nous ne facturons que les actes effectués monsieur. On peut supprimer ce rendez-vous sans problème. »

Et donc j'explose de rire et je lui raconte mon souci de mutuelle et comment j'ai mis mon réveil exprès ce matin pour l'appeler pour ça parce que ma mère m'avait assuré que tous les dentistes facturaient les soins annulés moins de 24h (voire 48h) à l'avance, pour pallier le manque à gagner, que ça m'a travaillé toute la nuit… Mais non, mon super dentiste ne fait pas ça. Ah décidément, je les adore.

Sinon hier soir je suis allé assister à des représentations ~théâtrales~ données en langue anglaise et espagnole par des étudiants LLCE de la fac de Nantes. La pièce en Anglais était chiante (+ mettait super mal à l'aise) et était plutôt mal interprétée, avec pour certain un anglais carrément passable, alors que la pièce en espagnole était enjouée mais où même les pires acteurs étaient plus impliqués que les meilleurs de l'autre pièce. J'ai perdu le fil de la pièce parce que autant l'anglais je me suis amélioré avec le temps (et les séries télé), autant l'espagnol… mais c'était très expressif et même si elle a duré plus d'une heure, ça a été un plaisir. Alors que la première m'a semblé pénible dès les premières minutes alors qu'elle n'en durait que trente.

Ce matin j'ai des documents à envoyer à ma mutuelle par mail et ma connexion déconne. Heureusement que mon téléphone portable a cette géniale option qui permet de me connecter sur mon pc en 3G/edge, ça dépanne carrément bien.
Bon allez, bonne journée tout le monde.
3  +1?

Bordel. 06/04/2011
Je viens d'aller consulter mon compte en banque comme, juste pour voir, et j'ai pu constater que mes deux derniers passages chez le dentiste (sur quatre) n'ont pas été remboursés. Ni par la sécu ni par ma mutuelle ; à quoi bon en payer une dans ces cas là? Ça me fait un trou de 140€, ce que je ne peux pas vraiment me permettre.
Y a-t-il une limite de genre deux par an ou par trimestre? Dans ce cas je me suis bien fait avoir. Et j'ai un cinquième rendez-vous prévu vendredi matin, je pense que je vais pouvoir l'annuler. :/ Ça fait des mois, que dis-je, des années que je me serre la ceinture, chaque mois je fais encore plus d'efforts que le précédent (j'en suis donc à un point où mes seules dépenses sont donc de la bouffe, et encore je me rationne) et tout ça pour ça? Ça suce. Ça suce grave ; j'ai intérêt à l'avoir ce putain de boulot.
Je suis dégoûté. Je passais plutôt une bonne semaine mais là tout s'écroule.

Ça faisait longtemps que je ne m'étais pas autant plaint, désolé, mais là c'est surtout de la colère ; j'espère bien pouvoir régler cette histoire de sécu/mutuelle demain et finir ma semaine comme ça devait se passer.
9  +1?

Lueur d'espoir? 05/04/2011
J'ai un entretien pour un job dans une semaine. Le premier depuis des lustres, mais le genre d'entretien où on me demande d'apporter tout plein de papiers (et un stylo) au cas où je conviendrais et qu'ils me feraient signer un contrat direct. Je peux en parler ici mais seulement ici parce que je ne veux pas faire de fausse joie aux gens que je verrai d'ici là. Et j'en verrai puisque samedi c'est mon anniversaire. Mais en gros si les astres le permettent je pourrais bien finalement garder mon appartement. Mais comme rien n'est certain je me garde ça pour moi. Et vous.
D'ailleurs je n'ai pas trop compris en quoi consiste le job, mais ils m'expliqueront. Mais je crois que j'ai de sérieuses chances sachant que [j'ai un rdv et que] c'est le genre de postes pour lequel le Bac n'est même pas requis… d'ailleurs j'ai passé un test sur internet, j'avais 45 minutes pour répondre, j'avais fini en 10 à 8h du matin alors que je venais de faire une nuit blanche (moi, des soucis?) et visiblement ils ont aimé mes réponses. Je crois que ça reste dans un domaine où mon expérience chez Franprix peut carrément jouer en ma faveur. Bref, je devrais un peu mieux dormir ces jours-ci.
Sinon mon frère s'est pacsé avec sa copine aujourd'hui, et ma mère devrait faire de même avec son compagnon dans quelques mois. De mon côté tout va bien, je ne crois toujours pas que dans mon cas l'amour pour un homme pourrait se présenter un jour, je suis parfaitement bien dans ma relation homme-chat. Vraiment. Je crois que c'est comme pas mal de choses, le manque créé le manque d'envie, ou plutôt comment dire, l'appétit part en ne mangeant pas. Est-ce seulement un sentiment que ce déjà-vu ou bien ai-je déjà tapé ces même mots ici? Quoi qu'il en soit c'est le fond de ma pensée, mieux vaut seul qu'accompagné tout court ; ~genre~ on a besoin d'autre chose qu'un chat pour avoir une vie qui ait du sens…
Sur ce, bonsoir.
3  +1?